À propos de Taller Wood

Comme dans d’autres parties du monde, nous constatons un nombre croissant de bâtiments en bois de plus grande hauteur partout en Amérique du Nord, ce qui annonce une nouvelle génération de conception architecturale et de pratiques de construction.

Le Programme de construction verte en bois (CVBois) du gouvernement du Canada encourage l’utilisation innovante du bois dans les bâtiments de 10 étages et plus par le financement d’activités de recherche et de développement additionnelles nécessaires pour concevoir, approuver et construire des bâtiments en bois de grande hauteur. Grâce à l’Initiative de démonstration de bâtiments en bois de grande hauteur précédente amorcée en 2013, le gouvernement du Canada a financé deux projets de démonstration fructueux : l’immeuble Origine à Québec (l’immeuble en copropriété tout bois le plus haut en Amérique du Nord en 2017, à 13 étages) et la résidence d’étudiants Brock Commons Tallwood House située sur le campus de l’UBC (auparavant l’édifice hybride avec bois le plus haut au monde en 2017, à 18 étages). Le gouvernement du Canada continue de miser sur le succès des projets de démonstration précédents en investissant dans de nouvelles initiatives pour financer d’autres projets de démonstration comportant des bâtiments en bois de grande hauteur, des bâtiments non résidentiels en bois de faible hauteur et des ponts en bois.

Carbon 12 à Portland, un immeuble en copropriétés en bois massif de 8 étages comprenant un commerce de détail au-rez-de-chaussée, met en valeur le luxe moderne, une conception durable et une technologie de pointe, tandis que le T3 de 7 étages à Minneapolis abrite des entreprises de haute technologie telles qu’Amazon.

Étant donné que les nouvelles technologies, les produits en bois massif et les systèmes hybrides avec bois offrent maintenant des solutions novatrices pour les bâtiments de plus grande hauteur, le bois est devenu un matériau structural reconnu par le CTBUH (Council on Tall Buildings and Urban Habitat) et les critères de hauteur du CTBUH, les directives officielles sur lesquelles les bâtiments de grande hauteur sont mesurés.

Think Wood Tall Wood Building Poster

Pourquoi construit-on des bâtiments de plus grande hauteur en bois?

  • Empreintes efficaces. Les systèmes structuraux en bois ont des rapports volume du bâtiment-surface élevés, ce qui permet des intérieurs spacieux, même avec des contraintes d’espace qui exigent généralement des conceptions hautes et compactes.
  • Enveloppes étanches. Les composants en bois massif sont fabriqués avec des niveaux de précision élevés pour assurer une étanchéité adéquate. Conjointement avec les propriétés isolantes naturelles du bois, la construction en bois massif offre une forte performance thermique, ce qui est essentiel aux bâtiments de grande hauteur.
  • Résistance au feu éprouvée. Les grandes dalles en bois carbonisent à l’extérieur, protégeant leur structure interne, ce qui est essentiel à la sécurité des occupants et des premiers répondants dans les bâtiments en bois, particulièrement ceux comportant plusieurs étages, lors d’un incendie.
  • Performance structurale et sismique. Le rapport résistance-poids du bois se compare très bien avec celui de l’acier, mais le poids du bois est considérablement inférieur, ce qui réduit la charge sur les fondations en cas de séismes et en fait une structure résiliente et sécuritaire.
  • Construction sur le chantier plus rapide et plus sécuritaire. Des sections préfabriquées peuvent être fabriquées hors chantier, expédiées au projet, puis assemblées sur le chantier, ce qui diminue considérablement les échéanciers du projet et améliore la sécurité et la précision.

Les arguments en faveur des bâtiments en bois de grande hauteur reposent également, en partie, sur ses avantages importants sur le plan environnemental. Alors que nous sommes confrontés au fait que les bâtiments sont l’un de nos plus grands consommateurs d’énergie et de ressources, le bois offre une solution qui pousse littéralement dans les arbres. Bien que le béton émette quasiment son propre poids en dioxyde de carbone, le bois récolté de manière responsable est renouvelable de façon naturelle, recyclable et séquestre le carbone pendant la durée de vie du bâtiment.

Au cours des dernières années, un certain nombre de projets en bois de grande hauteur ont été réalisés dans le monde entier, illustrant les applications fructueuses des nouvelles technologies du bois et du bois massif. FII et le Binational Softwood Lumber Council ont embauché Perkins + Will pour examiner dix grands bâtiments en bois de grande hauteur à l’échelle internationale et présentent certaines leçons communes tirées des expériences de diverses parties prenantes, notamment le promoteur/propriétaire, l’équipe de conception les autorités compétentes, et l’équipe de construction pour chaque projet. Téléchargez le rapport d’enquête sur les bâtiments en bois de grande hauteur avec les bulletins ici.

Les bâtiments en bois de grande hauteur sont-ils sécuritaires?

Brock Commons Tallwood House in British Coumbia

La Brock Commons Tallwood House en Colombie-Britannique. Gracieuseté de Acton Ostry Architects Inc. et l’University of British Columbia

Au cours des dernières décennies, les capacités du bois massif se sont développées rapidement avec la résurgence d’anciennes technologies telles que le bois lamellé cloué et le bois lamellé collé et le lancement de nouveaux produits tels que le bois lamellé croisé, le bois lamellé à goujons, le bois de longs copeaux lamellés et le bois de placage et plus récemment, les panneaux massifs en contreplaqué.

En réponse à un soutien croissant pour des structures en bois de plus grande hauteurs partout aux États-Unis, l’International Code Council a approuvé 14 changements apportés à l’International Building Code (IBC) au début de 2019, autorisant la construction en bois massif jusqu’à 270 pieds (environ 80 mètres). De même, le Canada apporte également des changements à son code du bâtiment, créant de nouvelles possibilités pour des conceptions en bois de plus grande hauteur.

Non seulement le bois massif peut offrir la résistance et la durabilité nécessaires aux structures plus hautes, il offre également une protection contre les incendies. Des essais d’incendie rigoureux en conditions réelles soutiennent les changements récents apportés à l’International Building Code qui autoriseront les bâtiments en bois allant jusqu’à 18 étages de haut.

Téléchargez le document Mass Timber Stands Tall – Résumé des changements apportés aux essais d’incendie et à l’IBC

 

Ce que l’avenir nous réserve pour la construction en bois de grande hauteur?

rendering of a building with a lot of windows exterior

Le bâtiment T3 West Midtown de Hartshorne Plunkard Architecture et DLR Group, à Atlanta, développé par Hines et conçu par HPA et DLR Group

Les responsables des politiques et l’industrie en Amérique du Nord ont réagi aux éléments de preuve selon lesquels le bois massif peut se tenir debout.

  • Appuyé par les avis et les essais d’experts, l’IBC présentera un nouveau code du bâtiment en 2021 qui aidera à simplifier et à normaliser la construction en bois de grande hauteur.
  • L’Oregon a modifié son code du bâtiment en 2018 pour autoriser la construction de bâtiments de grande hauteur allant jusqu’à 18 étages.
  • L’État de Washington a pris une mesure semblable et elle sera en vigueur au printemps 2019.
  • À compter du printemps 2019, la Colombie-Britannique sera la première province canadienne à autoriser la construction en bois allant jusqu’à 12 étages.

Au cours des prochaines années, on espère que des mesures seront prises dans les États pour harmoniser les codes du bâtiment régionaux avec les nouveaux types de bâtiments qui utilisent le bois massif. Avec une demande en hausse pour de nouveaux bâtiments urbains, l’infrastructure nord-américaine croissante pour la production de bois massif et un regain d’intérêt pour la construction durable et efficace, on s’attend à ce que le potentiel pour les bâtiments en bois de grande hauteur augmente.